06 mars 2006

Chasseurs = Danger

Petit conseil de l'ASPAS :

"Quand la chasse est finie, je décharge mon fusil !"

Cette année, les fédérations de chasseurs ont certainement oublié de signaler à leurs adhérents qu'il était important de décharger son arme avant de rentrer chez soi.

Un B.A.-ba qui ne semble pas si évident à intégrer pour certains chasseurs !       

En effet, cette année, trois personnes sont décédées en raison d¹un manque de vigilance de la part des possesseurs d¹armes de chasse.
- Un homme a tué sa femme de 44 ans en nettoyant son arme de chasse,
- une fillette de 4 ans a été mortellement blessée par un jeune de sa famille qui manipulait un fusil de chasse alors que leurs pères revenaient de l¹ouverture de la chasse et
- une jeune femme de 24 ans a tué accidentellement son frère de 18 ans en jouant avec l¹arme de chasse de son père qui était malheureusement chargée.

Ces drames familiaux prouvent que les risques liés à la pratique de la chasse ne s¹arrêtent malheureusement pas aux portes de la nature et que la manipulation d'une arme à feu requiert une extrême attention. En tant que loisir traditionnel accessible à tous, la chasse a la regrettable tendance à dédramatiser le port d'armes. Or le port d'une arme interdit toute inattention. Si les chasseurs aiment à souligner qu¹il n¹y a pas de risque zéro, l'ASPAS rappelle que ce n¹est pas en autorisant des milliers d¹homme armés à arpenter la campagne française pour leur plaisir tous les jours durant 6 mois que les risques d¹accidents seront réduits, surtout, quand certains ne sont pas capables de décharger leurs armes avant de rentrer chez eux.

La saison de chasse 2005/2006 déplore une fois de plus la mort de 31 personnes, un chiffre supérieur à celui de l'année dernière. Les plus touchés restent les chasseurs : 24 sont morts (chiffre probablement sous-estimé) cette année.

Chez les non-chasseurs, quatre personnes dont trois résidents dans l¹Aude (11) ont été victimes de tirs de balle durant des parties de chasse. Deux promeneurs de 69 et 53 ans, un ramasseur de champignon de 65 ans, et une jeune fille de 16 ans qui accompagnait son ami chasseur ont ainsi trouvé la mort. Cette année, l'ONCFS ne pourra pas ignorer ces accidents tragiques.

Plus de 55 % des accidents se sont produit le dimanche. L¹ASPAS demande aux élus de considérer ces faits regrettables et d¹interdire la chasse le dimanche.
La pétition lancée par l¹ASPAS pour l¹interdiction de la chasse le dimanche continue de circuler. Petit à petit, les Français prennent conscience des problèmes engendrés par ce loisir dangereux, qui de surcroît, les privent d¹un plaisir simple : se promener dans la nature.


Contact presse : Julie Danet - Chargée de communication
                                   Tél. : 04 75 25 10 00
                                                   Mail : info@aspas-nature.org

                  


Posté par panthera pardus à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chasseurs = Danger

Nouveau commentaire